Incidences des travaux

Incidences sur la vie de quartier

En raison de la situation exceptionnelle actuelle causée par la pandémie COVID-19, nous proposons de répondre ci-dessous aux questions que pourrait se poser le voisinage de l’hôpital du fait des travaux entrepris. Nous mettons tout en œuvre afin de minimiser les impacts des travaux sur la vie de quartier.

Ce projet est conçu pour obtenir la certification LEED en cohérence avec les orientations gouvernementales en matière de développement durable.

Si vous ne trouvez pas de réponse à vos interrogations, nous vous invitons à nous les faire parvenir. Écrivez-vous à relations.citoyens.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca.


Questions fréquentes

Quelles sont les heures de travail de l'entrepreneur?

Les heures de travail de l’entrepreneur sont habituellement de 7 h à 19 h.

Toutefois, des travaux peuvent parfois se dérouler hors des heures habituelles en raison de la température ou d’autres contraintes. Dans ces cas, nous tentons d’avertir le voisinage 24 heures à l’avance à partir de notre site web.

Quelles sont les mesures d’atténuation pour la poussière?

L’entrepreneur fera de l’arrosage afin d’éviter que des particules liées à la phase de démolition de l’ancien garage se retrouvent dans l’air. Le chantier sera également muni de clôtures de chantier sur lesquelles des toiles seront appliquées afin de contenir le plus possible la poussière dans la zone chantier.

Combien de travailleurs sont mobilisés sur le chantier?

Près d’une cinquantaine de travailleurs seront présents sur le chantier. Plusieurs véhicules lourds vont circuler dans les rues avoisinantes de l’hôpital.

Que faites-vous pour atténuer les inconvénients? Que faites-vous pour sécuriser la circulation par rapport au Cégep Marie-Victorin?

Nous ferons des rappels réguliers à l’entrepreneur concernant la vitesse et les rues autorisées. Les camions du chantier transiteront par le Boulevard Maurice-Duplessis tandis que les camions de livraison usuels de l’hôpital utiliseront le boulevard Perras. Pour plus de sécurité, des signaleurs seront sur place pour gérer la circulation lorsque requis. Un signaleur sera dédié à l’entrée du site afin de sécuriser les entrées et sorties de camion.

Combien de temps vont durer les travaux?

Les travaux dureront 57 semaines et le bâtiment vise une ouverture pour septembre 2022. Le site sera complètement fermé à la circulation jusqu’à la fermeture du chantier.

Les travaux occasionneront-ils beaucoup de bruit?

Certaines phases du projet occasionneront des bruits ponctuels, principalement à l’été-automne 2021 :

  • Démolition du garage
  • Excavation
  • Remblai / compactage

Ce nouveau bâtiment va-t-il avoir des incidences sur les espaces verts?

La construction se fera à l’emplacement du garage existant et ne touchera donc pas le Parc nature du Ruisseau de Montigny et la biodiversité qu’il abrite.

La variation du couvert végétal avant /après le projet est négligeable considérant qu’il s’agit d’un seul et même lot de plus 357 000 m2 de superficie. Au total, il y a une trentaine d’arbres existants qui seront abattus et plus d’une cinquantaine de nouveaux arbres/conifères qui seront plantés en plus de nombreux arbustes, graminées et vivaces.

Les essences de végétaux choisis sont en grande majorité des végétaux indigènes du Québec, adaptés au contexte existant et qui requièrent peu ou pas d’entretien. À terme, il y aura donc plus d’arbres et de conifères que précédemment.

Le bâtiment de la maison alternative respectera-t-il la valeur patrimoniale du site de l’Hôpital Rivière-des-Prairies?

La maison alternative est située à l’arrière de l’hôpital. Elle n’entravera donc pas la lecture harmonieuse de l’ensemble de style Art Déco. Son bâti n’est pas rattaché en surface au bâtiment de l’hôpital. L’intégrité architecturale de l’hôpital est sauvegardée.

Avec sa silhouette rectiligne et ses façades majoritairement en brique, la maison alternative s’harmonise avec l’existant en s’implantant dans l’axe principal de l’ensemble, tout en se distinguant et marquant son époque. Un langage architectural contemporain et sobre, avec une prédominance de couleurs claires et des accents évoquant le bois, va créer un bâtiment lumineux et accueillant à échelle humaine.

Pourquoi avoir choisi cet emplacement sur le terrain ?

La stratégie d’implantation de la maison alternative sur le site a fait l’objet de plusieurs discussions avec les différents intervenants impliqués dont le Patrimoine. L’objectif était de concevoir un projet sensible à son contexte environnant et qui apportera une plus-value au secteur. En l’implantant à l’emplacement d’un garage existant, on a profité de la topographie naturelle du terrain pour à la fois :

  • dissimuler les fonctions utilitaires
  • et réduire la circulation des véhicules sur le site.

La déviation de la voie de contournement périphérique, en plus de diminuer la circulation, assurera une connexion naturelle entre la végétation du boisé existant et le parc-nature du Ruisseau-De-Montigny jusqu’à la cour intérieure de la maison alternative. L’interface boisé entre la maison Alternative et le boulevard Maurice-Duplessis sera conservé et renforcé par la plantation de nouveaux arbres et arbustes.

Qu’en est-il des îlots de chaleur ?

Le nouveau stationnement aura un traitement paysager visant l’atténuation des îlots de chaleur par la végétation.

Dernière modification de la page le