Nouvelles du CIUSSS

Coronavirus : comment parler de la pandémie avec vos enfants sans les inquiéter?

Difficile d’y échapper, la vie de tous les enfants est bouleversée par la pandémie : l’école et la garderie sont fermées, les activités sont annulées, et le niveau de stress ne cesse d’augmenter.

Ils sont également exposés à beaucoup d’informations sur le sujet, que ce soit dans les médias ou au fil des conversations. Comment pouvez-vous alors aborder la question avec vos enfants sans les inquiéter? Il est primordial de les écouter et de reconnaître leurs peurs. Vous trouverez quelques conseils dans l'encadré ci-dessous.

 
  • Rassurez l’enfant
     
  • Donnez-lui de l’information adaptée à son âge
     
  • Redonnez-lui par la suite le contrôle en lui demandant, par exemple, de participer à la prévention
     
  • Permettez-lui d’exprimer ses émotions sur le sujet en encadrant et en limitant les moments pour le faire
     
  • Adoptez des comportements familiaux sains : limitez votre exposition aux informations, faites des activités agréables en famille et n’oubliez pas de prendre l’air tous les jours!
Source : Naître et grandir


Et avec les plus petits?

Les plus petits sont, de façon naturelle, moins exposés à ces informations. Il n’est pas suggéré d’aborder le sujet avec eux, à moins qu’ils ne vous en parlent directement. Si votre tout-petit vous pose des questions, répondez-lui simplement avec des mots qu’il comprend. Il serait important de le tenir loin des images qui pourraient le marquer et d’éviter de l’exposer aux médias.

Pour plus d’informations, consultez cette publication du Ministère de la santé et des services sociaux

Note : l’information de cet article est tirée de : Coronavirus : comment en parler aux enfants
Auteur : Dr Nicolas Chevrier, psychologue

_

Liens utiles :

Coronavirus COVID-19
Quebec.ca/coronavirus
Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19

Vous avez trouvé cet article intéressant? Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir chaque mois les conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Retour à l'infolettre

 

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.