Nouvelles du CIUSSS

Rhume, allergies ou COVID-19?

Comme leurs symptômes peuvent se ressembler, il est possible de confondre le rhume ou les allergies saisonnières avec la COVID-19.

« Les allergies saisonnières sont en fait une réaction exagérée de notre système immunitaire au pollen », explique Isabelle Hébert, médecin de famille au GMF-U Sacré-Cœur du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. 

Au Québec, 20 à 25 % de la population souffre des allergies saisonnières à des degrés variables. 
Les agents responsables dépendent du moment de l’année.

  • Mars à juin : pollen des arbres et des arbustes 
  • Mai à août : pollen des graminées (gazon, foin, etc.)
  • Fin de l’été à octobre : pollen de l’herbe à poux

Comment se manifestent les symptômes des allergies saisonnières?
Le symptôme principal est un écoulement nasal, très souvent clair, et qui alterne parfois avec une congestion nasale. L’individu allergique peut également présenter des éternuements, des picotements ou des démangeaisons au niveau du nez, des yeux, de la gorge et du palais. Les yeux présentent parfois des rougeurs, un larmoiement (clair le plus souvent), un gonflement des paupières, etc. Chez les asthmatiques, les allergies peuvent causer une aggravation de l’asthme, soit une respiration sifflante et de la toux.

Si les symptômes du même genre sont accompagnés de fièvre ou d’une atteinte de l’état général, il est alors probable qu’ils soient dus à une cause de nature infectieuse. « Dans le cas de la COVID-19, la maladie n’est pas seulement associée à un nez qui coule, mentionne Dre Hébert. Elle est très souvent accompagnée de symptômes plus généraux comme la fièvre, les maux de tête, une fatigue importante, d’où la différence avec les symptômes allergiques », précise-t-elle.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous présentez des symptômes comme de la toux ou de la fièvre, des difficultés respiratoires ou une perte soudaine de l’odorat et du goût sans congestion nasale, vous pouvez contacter, sans frais, le 514 644-4545 pour la région de Montréal et le 1 877 644-4545 ailleurs au Québec.

Prévention et traitement
De manière générale, en diminuant votre exposition aux allergènes, vous diminuerez vos symptômes. Consultez l’indice pollen disponible dans certains bulletins météo. Si l’indice pollen est très élevé, évitez les activités extérieures prolongées ou encore prenez un médicament avant votre activité.
Beaucoup de traitements sont disponibles en vente libre et certains sous prescription. Si vous prenez d’autres médicaments, discutez-en avec un professionnel de la santé.

_

Liens utiles :

À propos de la COVID-19
Cliniques de dépistage
Allergie-immunologie

Vous avez trouvé cet article intéressant? Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir chaque mois les conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Retour à l'infolettre

Dernière modification de la page le