Vaccination contre la COVID-19 pour le personnel


Puis-je me faire vacciner contre la COVID-19 présentement au CIUSSS NIM?

La vaccination du personnel contre la COVID-19 est offerte pour la première dose à tous les employés, médecins, stagiaires, bénévoles et sages-femmes.


Comment puis-je prendre rendez-vous pour ma 1re dose?

Le personnel doit prendre rendez-vous LUI-MÊME, EXCLUSIVEMENT en téléphonant au 514 336-6673, option 3. Le personnel  peut sélectionner une plage horaire de son choix, disponible pendant ses heures de travail, en consultant son gestionnaire, ou en dehors des heures de travail. À noter que des modalités de rémunération sont prévues.


Comment puis-je obtenir mon rendez-vous pour ma 2e dose?

Les rendez-vous de 2e dose du vaccin contre la Covid-19 ont lieu 16 semaines après la 1re dose.

  • Pour les membres du personnel ayant reçu leur 1re dose entre le 21 décembre 2020 et le 28 février 2021 vous devriez avoir reçu confirmation de la date de votre rendez-vous de 2e dose et qui n’ont toujours pas reçu une confirmation de rendez-vous par messagerie automatisée (texto ou courriel) ou appel téléphonique. Si ce n'est pas le cas, appelez au 514-336-NORD (6673), option 3 de 8 h à 20 h.
     
  • Pour les employés qui reçoivent leur 1re dose à partir du 6 avril 2021 une plage horaire vous sera octroyée lorsque vous vous présenterez à votre 1er rendez-vous à la clinique de vaccination.
     
  • Pour les employés ayant reçu une 1re dose du vaccin avec Moderna, malheureusement, la livraison attendue a été retardée et nous n'avons pas de confirmation de la prochaine date de livraison. Si vous avez reçu cette première dose entre le 21 décembre 2020 et le 28 février 2021, nous allons vous rappeler dans les semaines à venir pour vous fixer un rendez-vous en fonction des prochaines livraisons dès qu'elles seront confirmées.

Est-il possible d'annuler ou de déplacer mon rendez-vous pour la 2e dose?

Il n'est malheureusement pas possible de déplacer le rendez-vous de 2e dose qui vous a été octroyé (à moins de raisons majeures, telle chirurgie, etc.).

Si jamais vous devez annuler votre rendez-vous, vous devrez réserver votre rendez-vous de 2e dose via Clic Santé lorsque ceci sera possible. Il n'est actuellement pas possible de réserver sa 2e dose via Clic Santé, nous vous encourageons donc fortement à respecter votre rendez-vous.

Où est le lieu de vaccination?

La majorité des rendez-vous de vaccination auront au lieu au site suivant:

Toutefois, il se peut que certains rendez-vous soient octroyés sur d'autres sites. Veuillez-vous fier à l'information transmise lors de la prise du rendez-vous. 


Y a-t-il du transport offert vers mon lieu de vaccination?

Pour les employés qui ont besoin d'un transport, consultez la page Navettes pour les employés (vaccination) pour les détails.


La vaccination est-elle volontaire ou obligatoire?

La vaccination n’est pas obligatoire au Québec. Toutefois, le 9 avril 2021, le ministre de la santé et des services sociaux a ordonné une série de mesures visant à protéger la santé de la population en contexte de pandémie de la COVID-19. Certaines de ces mesures concernent la vaccination ainsi que le dépistage obligatoire pour le personnel de secteurs d’activités spécifiques.

Ces mesures seront déployées graduellement dans les prochains jours, et ce, jusqu’à avis contraire dans les secteurs spécifiques. 

Ces secteurs sont :

  • Les urgences (à l’exception des urgences psychiatriques);
  • Les unités de soins intensifs (à l’exception des soins intensifs psychiatriques);
  • Les cliniques dédiées à la COVID-19 (CDD, CDE et Vaccination);
  • Les unités identifiées et regroupant de la clientèle présentant un diagnostic positif à la COVID-19 à savoir, en date d’aujourd’hui :
    • Hôpital-du-Sacré-Cœur : 2D, 4D et l'unité coronarienne;
    • Hôpital Fleury : 7e étage;
    • D’autres unités pourraient être identifiées ou retirées par l’établissement ultérieurement (consultez cette page qui est régulièrement mise à jour);
  • Les CHSLD;
  • Les autres secteurs d’hébergement;
  • Les unités de pneumologie.

Voici les nouvelles mesures et modalités précisées par l’arrêté ministériel pour les secteurs ci-dessus:

  1. Toute personne salariée et toute personne visée doit fournir à son employeur la preuve qu’elle a reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19.
    OU
  2. Les personnes salariées et toutes les personnes visées suivantes, qui travaillent ou qui assurent une présence de 3 jours et plus par semaine (du dimanche au lundi) dans l'un de ces secteurs, doivent passer un minimum de 3 tests de dépistage de la COVID-19 par semaine et fournir le résultat à son employeur :
    • Celle qui a reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19 depuis moins de 14 jours;
    • Une personne qui n’a pas été vaccinée contre la COVID-19 ou qui refuse de fournir une telle preuve.
  3. Toute personne salariée et toute personne visée qui refuse ou omet de passer un test de dépistage obligatoire ou d’en fournir les résultats doit, lorsque possible, être réaffectée à des tâches visées par son titre d’emploi dans un autre milieu que ceux visés ci-haut.
  4. Toute personne salariée et toute personne visée qui refuse une réaffectation ou si une réaffectation n’est pas possible, cette personne salariée ne peut réintégrer son milieu de travail et ne reçoit aucune rémunération.
  5. Toute personne salariée et toute personne visée retirée de son milieu de travail peut le réintégrer, lorsqu’elle a :
    • Passé un test de dépistage de la COVID-19 et qu’elle a transmis un résultat négatif à son employeur;
    • Reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19 et qu’elle en a fourni la preuve à son employeur. Cette personne doit tout de même passer un minimum de 3 tests de dépistage COVID-19 par semaine pendant les 14 premiers jours suivant la vaccination.
  6. Une personne salariée et toute personne visée ayant contracté la COVID-19 et qui n’a pas reçu le vaccin contre la COVID-19 n’est pas tenue de se faire dépister dans les 90 jours suivant la date d’apparition du premier symptôme associé à la COVID-19 OU la date du prélèvement du test de dépistage positif si elle était asymptomatique.

Consultez les catégories de  personnel visées par ces modalités particulières dans la note de service du 19 avril 2021.

Pour plus d’informations : 


Quelle est l'efficacité du vaccin? Est-il sécuritaire?

La vaccination est un moyen efficace de se protéger de la COVID-19. Les vaccins sont fiables et sécuritaires. Pour plus d’information visiter la page Vaccin contre la COVID-19 sur le site Québec.ca


Quels sont les effets secondaires du vaccin?

La majorité des réactions sont bénignes et de courte durée. Les réactions sont moins fréquentes chez les personnes âgées de plus de 55 ans.

Voici les plus fréquentes : 

  • Douleur à l’endroit où l’injection a été faite;
  • Mal de tête;
  • Fatigue.

Pour connaitre les autres symptômes possibles, consultez la section « Symptômes après la vaccination »  de la page Vaccin contre la COVID-19 du site Quebec.ca.


Une fois le vaccin reçu, dois-je continuer à appliquer les différentes mesures de prévention en vigueur au CIUSSS NIM?

 Oui, vous devez continuer à appliquer les différentes mesures de prévention en vigueur au CIUSSS NIM. Nous tenons à rappeler que même si vous avez été vacciné contre la COVID-19:

  • Même si vous avez été vacciné, vous devez donc continuer d’appliquer les règles de prévention et de contrôle des infections (PCI) dans le cadre de vos fonctions :

    1. port des équipements de protection individuelle (ÉPI); 

    2. respect de la distanciation physique de 2 mètres; 

    3. le respect de l’hygiène des mains.

  • Même si vous avez été vacciné, vous devez donc continuer de vous faire dépister. Ceci est vrai lorsque vous avez des symptômes compatibles de COVID (aucun vaccin n’est 100 % efficace) et dans les contextes de dépistage systématique (infections asymptomatiques) pour repérer et contrôler les éclosions.

Pour plus d’information, consultez le document du MSSS concernant le Rappel des mesures de prévention et de contrôle des infections pour les travailleuses et travailleurs de santé vaccinés


Quelle est la rémunération applicable lorsque je vais me faire vacciner contre la COVID-19 à la demande de l’employeur? 

Afin de répondre aux interrogations concernant l’application des conditions de travail dans le contexte de la COVID-19, voici les scénarios qui illustrent les modalités de rémunération applicables lorsque la personne salariée se fait vacciner à la demande de l’employeur au CIUSSS NIM. 

Durant le quart de travail

Idéalement, le gestionnaire en fonction libère la personne salariée durant ses heures de travail. La personne salariée recevra le remboursement du KM si elle se déplace avec son véhicule vers une autre installation ou site durant son quart de travail. La personne salariée doit y aller à la période déterminée par l’employeur.

Immédiatement avant ou immédiatement après son quart de travail

 À défaut de pouvoir libérer la personne salariée durant ses heures de travail, celle-ci devrait aller se faire vacciner, immédiatement avant ou immédiatement après son quart de travail dans ce cas :   

  • La personne salariée recevra pour son temps de déplacement la rémunération applicable à sa situation (régulier ou temps supplémentaire lorsqu'au-delà de sa journée régulière ou de sa semaine régulière de travail) et une compensation financière équivalente au salaire régulier correspondant au temps nécessaire  à la vaccination sera attribuée. Ce temps n’est pas reconnu comme du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Hormis le cas de la personne salariée  vaccinée pendant son quart de travail, toutes primes, tous suppléments et tous montants forfaitaires prévus aux conventions collectives ainsi qu’aux Arrêtés ministériels ne seront pas versés à la personne salariée lors de la vaccination puisque ce temps n’est pas reconnu comme étant du temps travaillé au sens des conventions collectives;
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache ou inversement.  

Exemple 

La personne salariée termine son quart de travail de 7,75 h à 15 h 45 et son temps de déplacement est de 30 minutes pour se rendre à la clinique de vaccination et la durée de la vaccination est de 30 minutes :

  • Elle recevra 30 minutes en TS pour le temps de déplacement puisqu’au-delà de sa journée régulière;
  • Une indemnité compensatoire en salaire régulier équivalente à 30 minutes pour le temps de  vaccination;
  • Et le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.

Vaccination lors d’une journée de congé rémunéré (férié, vacance, ivp etc.)

  • La personne salariée sera rémunérée comme elle l’aurait été lors de son congé (aucune compensation additionnelle);
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache.   

 Exemple 

La personne salariée à temps complet est en congé férié et doit se déplacer à la demande de l’employeur pour recevoir son vaccin et la durée de son rendez-vous est de 30 minutes :

  • Elle recevra uniquement le remboursement pour le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.
     

Vaccination lors d’une journée de congé hebdomadaire

  • La personne salariée recevra pour son temps de déplacement la rémunération applicable à sa situation (régulier ou temps supplémentaire lorsqu'au-delà de sa journée régulière ou de sa semaine régulière de travail) et une compensation financière équivalente au salaire régulier correspondant au temps nécessaire aà la vaccination sera attribuée. Ce temps de vaccination n’est pas reconnu comme du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Hormis le cas de la personne salariée vaccinée pendant son quart de travail, toutes primes, tous suppléments et tous montants forfaitaires prévus aux conventions collectives ainsi qu’aux Arrêtés ministériels ne seront pas versés à la personne salariée lors de la vaccination puisque ce temps n’est pas reconnu comme étant du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache.   

 Exemple 

La personne salariée à temps partiel et en congé hebdomadaire et elle doit se rendre à la clinique de vaccination. Son temps de déplacement est de 30 minutes aller-retour de son domicile et la durée de son rendez-vous est de 30 minutes : 

a)    Elle recevra 30 minutes en régulier (ou en TS si elle a effectué toutes les heures en plus de sa semaine régulière - TC) pour le temps de déplacement; 
b)    Une indemnité compensatoire en salaire régulier correspondante à 30 minutes pour le temps son rendez-vous; 
c)    Et le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.
 

Vaccination à un moment déterminé par la personne salariée (sans demande de l’employeur)

  • Aucune rémunération, Aucune indemnisation.

Dernière modification de la page le