Vaccination contre la COVID-19 pour le personnel

En raison de l'arrêt des livraisons de vaccins Pfizer la semaine prochaine, des directives ministérielles en découlant et pour permettre aux autres établissements de Montréal d'atteindre un taux de vaccination équivalent des travailleurs de la santé des premiers groupes cibles, nous sommes dans l'obligation de suspendre temporairement la vaccination des travailleurs de la santé dès maintenant.

Nous allons honorer les rendez-vous déjà réservés et nous élaborerons une liste d'attente pour les employés des groupes ciblés qui souhaitent se faire vacciner. Il s'agira de laisser leur nom à leur gestionnaire. Dès que de nouveaux vaccins seront reçus, nous reprendrons la vaccination en fonction des nouvelles directives ministérielles.



Puis-je me faire vacciner contre la COVID-19 présentement au CIUSSS NIM?

La vaccination pour les travailleurs de la santé est actuellement réservée aux groupes cibles priorisés par le MSSS. Vous devez prendre un rendez-vous via votre gestionnaire.

Voici les groupes cibles priorisés par le MSSS présentement :

CHSLD
Titres d'emploi visés :

  • Préposés aux bénéficiaires;
  • Infirmiers-ères et infirmier-ères auxiliaires;
  • Aides de service;
  • Inhalothérapeutes;
  • Préposés à l'entretien ménager (travaux légers sur les unités de soins);
  • Pharmaciens et assistant technique en pharmacie;
  • Médecins;
  • Physiothérapeutes;
  • Ergothérapeutes;
  • Thérapeutes en réadaptation physique et assistants en réadaptation;
  • Dentistes et hygiénistes dentaires;
  • Kinésiologues;
  • Psychoéducateurs;
  • Éducateurs spécialisés;
  • Orthophonistes;
  • Audiologistes;
  • Travailleurs sociaux et techniciens en travail social;
  • Psychologues;
  • Techniciens diététiques;
  • Préposés aux services alimentaires ou cuisiniers ou aide-cuisiniers;
  • Techniciens en loisirs;
  • Nutritionnistes.

Centres hospitaliers

Dans les secteurs d'activité suivants, tous les travailleurs de la santé sont inclus (médecins, résidents, pharmaciens, chefs d'unité et tous les titres d'emploi nonobstant la catégorie 1 (FIQ), 2 (CSN), 3 (CSN) ou 4 (APTS) appelés à travailler en contact avec la clientèle) :

  • Zones chaudes de nos 3 hôpitaux (Sacré-Coeur-de-Montréal, Fleury, Jean-Talon);
  • Soins intensifs (incluant les soins coronariens);
  • Blocs opératoires;
  • Dialyse;
  • Urgences;
  • Clinique externe d’hématologie;
  • Cancérologie;
  • Obstétrique et néonatalogie;
  • Hémodynamie;
  • Endoscopie;
  • Imagerie médicale;
  • Médecine nucléaire;
  • Soins palliatifs;
  • Autres unités hospitalières de soins.

Le personnel clinique des services suivants : 

  • Activités ambulatoires (CLSC, santé mentale);
  • Pharmacies de nos installations;
  • GMF, GMF-U et GMF-R de notre territoire;
  • Sites de vaccination COVID-19 de notre territoire. 

Puis-je me faire vacciner sans rendez-vous?

Non. Cette option n'est pas offerte pour le moment et la prise de rendez-vous préalable est obligatoire. Référez-vous à votre gestionnaire.


Comment me rendre au lieu de vaccination?

Un service de transport est mis en place pour les employés qui se feront vacciner contre la COVID-19. Consultez la page Vaccination - Navette pour le personnel pour les détails.


La vaccination est-elle volontaire ou obligatoire?

La vaccination n’est pas obligatoire au Québec, mais elle est fortement recommandée. De très nombreuses études ont comparé les avantages de la vaccination volontaire (comme au Canada) comparativement à ceux d’un régime obligatoire (comme dans quelques états américains pour certains vaccins). Les résultats indiquent qu’il y a plus d’effets négatifs que positifs à rendre la vaccination obligatoire.

Pour plus d’informations : 


Quelle est l'efficacité du vaccin? Est-il sécuritaire?

La vaccination est un moyen efficace de se protéger de la COVID-19. Les vaccins sont fiables et sécuritaires. Pour plus d’information visiter la page Vaccin contre la COVID-19 sur le site Québec.ca


Quels sont les effets secondaires du vaccin?

La majorité des réactions sont bénignes et de courte durée. Les réactions sont moins fréquentes chez les personnes âgées de plus de 55 ans.

Voici les plus fréquentes : 

  • Douleur à l’endroit où l’injection a été faite;
  • Mal de tête;
  • Fatigue.

Pour connaitre les autres symptômes possibles, consultez la section « Symptômes après la vaccination »  de la page Vaccin contre la COVID-19 du site Quebec.ca.


Une fois le vaccin reçu, dois-je continuer à appliquer les différentes mesures de prévention en vigueur au CIUSSS NIM?

 Oui, vous devez continuer à appliquer les différentes mesures de prévention en vigueur au CIUSSS NIM. Nous tenons à rappeler que même si vous avez été vacciné contre la COVID-19:

  • Même si vous avez été vacciné, vous devez donc continuer d’appliquer les règles de prévention et de contrôle des infections (PCI) dans le cadre de vos fonctions :

    1. port des équipements de protection individuelle (ÉPI); 

    2. respect de la distanciation physique de 2 mètres; 

    3. le respect de l’hygiène des mains.

  • Même si vous avez été vacciné, vous devez donc continuer de vous faire dépister. Ceci est vrai lorsque vous avez des symptômes compatibles de COVID (aucun vaccin n’est 100 % efficace) et dans les contextes de dépistage systématique (infections asymptomatiques) pour repérer et contrôler les éclosions.

Pour plus d’information, consultez le document du MSSS concernant le Rappel des mesures de prévention et de contrôle des infections pour les travailleuses et travailleurs de santé vaccinés


J'ai reçu ma première dose, mais je n'ai pas de rendez-vous pour ma 2e dose. Quelle est la procédure en place?

Le 31 décembre dernier, le MSSS a annoncé un changement dans la stratégie de vaccination contre la COVID-19 : tous les vaccins reçus au Québec sont maintenant utilisés pour des premières vaccinations (1ères doses).

Nous avons donc reporté tous les rendez-vous de 2e dose pour la vaccination COVID-19. Tous les employés qui avaient un rendez-vous de 2e dose ont été contactés ou le seront très prochainement. Soyez rassurés, nous vous recontacterons afin de planifier un nouveau rendez-vous pour recevoir votre 2e dose dès que le MSSS donnera la directive. Cette 2e dose demeure importante, car elle permet surtout d’assurer une protection à long terme. 

Malgré le report des rendez-vous, les personnes concernées recevront leur seconde injection dans les délais prescrits par la santé publique afin d’assurer une couverture vaccinale maximale. Cette 2e dose devrait être administrée entre 42 et 90 jours après la 1ère dose, tel que mentionné par le ministre de la Santé et de services sociaux.


Quelle est la rémunération applicable lorsque je vais me faire vacciner contre la COVID-19 à la demande de l’employeur? 

Afin de répondre aux interrogations concernant l’application des conditions de travail dans le contexte de la COVID-19, voici les scénarios qui illustrent les modalités de rémunération applicables lorsque la personne salariée se fait vacciner à la demande de l’employeur au CIUSSS NIM. 

1.    DURANT LE QUART DE TRAVAIL : idéalement, le gestionnaire en fonction libère la personne salariée durant ses heures de travail. La personne salariée recevra le remboursement du KM si elle se déplace avec son véhicule vers une autre installation ou site durant son quart de travail. La personne salariée doit y aller à la période déterminée par l’employeur.
 

2.    À défaut de pouvoir libérer la personne salariée durant ses heures de travail, celle-ci devrait aller se faire vacciner SOIT IMMÉDIATEMENT AVANT OU IMMÉDIATEMENT APRÈS SON QUART DE TRAVAIL, dans ce cas :   

  • La personne salariée recevra pour son temps de déplacement la rémunération applicable à sa situation (régulier ou temps supplémentaire lorsqu'au-delà de sa journée régulière ou de sa semaine régulière de travail) et une compensation financière équivalente au salaire régulier correspondant au temps nécessaire  à la vaccination sera attribuée. Ce temps n’est pas reconnu comme du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Hormis le cas de la personne salariée  vaccinée pendant son quart de travail, toutes primes, tous suppléments et tous montants forfaitaires prévus aux conventions collectives ainsi qu’aux Arrêtés ministériels ne seront pas versés à la personne salariée lors de la vaccination puisque ce temps n’est pas reconnu comme étant du temps travaillé au sens des conventions collectives;
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache ou inversement.  

Exemple : 

La personne salariée termine son quart de travail de 7,75 h à 15 h 45 et son temps de déplacement est de 30 minutes pour se rendre à la clinique de vaccination et la durée de la vaccination est de 30 minutes :

  • Elle recevra 30 minutes en TS pour le temps de déplacement puisqu’au-delà de sa journée régulière;
  • Une indemnité compensatoire en salaire régulier équivalente à 30 minutes pour le temps de  vaccination;
  • Et le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.
     

3.    VACCINATION LORS D’UNE JOURNÉE DE CONGÉ RÉMUNÉRÉ (FÉRIÉ, VACANCE, IVP etc.) :

  • La personne salariée sera rémunérée comme elle l’aurait été lors de son congé (aucune compensation additionnelle);
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache.   

 Exemple : 

La personne salariée à temps complet est en congé férié et doit se déplacer à la demande de l’employeur pour recevoir son vaccin et la durée de son rendez-vous est de 30 minutes :

  • Elle recevra uniquement le remboursement pour le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.
     

4.    VACCINATION LORS D’UNE JOURNÉE DE CONGÉ HEBDOMADAIRE :

  • La personne salariée recevra pour son temps de déplacement la rémunération applicable à sa situation (régulier ou temps supplémentaire lorsqu'au-delà de sa journée régulière ou de sa semaine régulière de travail) et une compensation financière équivalente au salaire régulier correspondant au temps nécessaire aà la vaccination sera attribuée. Ce temps de vaccination n’est pas reconnu comme du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Hormis le cas de la personne salariée vaccinée pendant son quart de travail, toutes primes, tous suppléments et tous montants forfaitaires prévus aux conventions collectives ainsi qu’aux Arrêtés ministériels ne seront pas versés à la personne salariée lors de la vaccination puisque ce temps n’est pas reconnu comme étant du temps travaillé au sens des conventions collectives; 
  • Le kilométrage sera remboursé lorsque la personne salariée doit se rendre de sa résidence à un lieu de travail autre que son port d'attache sans passer par celui-ci, elle n'est indemnisée que pour l'excédent de la distance qu'elle doit normalement parcourir pour se rendre de sa résidence à son port d'attache.   

 Exemple : 

La personne salariée à temps partiel et en congé hebdomadaire et elle doit se rendre à la clinique de vaccination. Son temps de déplacement est de 30 minutes aller-retour de son domicile et la durée de son rendez-vous est de 30 minutes : 

a)    Elle recevra 30 minutes en régulier (ou en TS si elle a effectué toutes les heures en plus de sa semaine régulière - TC) pour le temps de déplacement; 

b)    Une indemnité compensatoire en salaire régulier correspondante à 30 minutes pour le temps son rendez-vous; 

c)    Et le kilométrage en fonction de la règle applicable nommée ci-haut.
 

5.   VACCINATION À UN MOMENT DÉTERMINÉ PAR LA PERSONNE SALARIÉE (SANS DEMANDE DE L’EMPLOYEUR)

  • Aucune rémunération, Aucune indemnisation.

Dernière modification de la page le